En 2017, tou.te.s les Ami.e.s de la Terre s’engagent dans une coopérative énergétique. Vous êtes déjà coopérateur ou comptez le devenir prochainement ? Dites-le nous !

Si vous êtes déjà coopérateur Cociter ou Énergie2030, dites-le nous en remplissant le formulaire ci-dessous.

Avec notre réseau européen Friends of the Earth, nous partageons l’ambition d’adopter 100 % d’énergies renouvelables et non-fossiles. C’est-à-dire sans nucléaire, sans gaz, sans charbon et sans pétrole. Nous n’acceptons pas de compromis car nous savons que c’est possible.

Cela ne se réalisera pas sans une volonté politique forte et des États déterminés. Mais à notre niveau, nous pouvons nous aussi favoriser un tel dessein, en commençant par changer de fournisseur d’électricité. Nous disposons en effet, à présent et en Belgique, de coopératives fournissant de l’électricité réellement durable, locale et citoyenne : Cociter en Wallonie, Ecopower en Flandre ou Énergie 2030 sur l’ensemble du territoire belge.

Ces coopératives sont une formidable opportunité pour nous réapproprier notre pouvoir citoyen et nous libérer des multinationales ! Depuis la libéralisation du secteur de l’énergie en Europe, nous pouvons choisir notre fournisseur d’énergie. Mais le néo-libéralisme a sournoisement volé le mot « liberté » et ce choix, nous ne pouvions, jusqu’ici, le faire que sur base de communications et de promesses non vérifiables.

L’entreprise Lampiris a ainsi séduit beaucoup de consommateurs avec le slogan « 100 % vert ». Pourtant, son électricité provient essentiellement de déchets incinérés. Le vert semble avoir beaucoup de nuances ! Aujourd’hui, Lampiris est détenu par le groupe Total et ses clients financent l’industrie du pétrole, les sables bitumineux et le forage en Arctique. À part son logo, que reste-t-il de vert chez Lampiris ?

À contrario, le modèle coopératif nous donne plus d’emprise et de transparence. Dans une coopérative, le profit est limité et n’est donc pas le principal enjeu. Il est également possible de décider des orientations de la coopérative en participant aux assemblées générales. Ne pensez-vous pas que Cociter ou Énergie 2030 seraient plus légitimes d’utiliser le slogan « 100 % vert » ?

Ces solutions sont-elles plus chères ? Les coopératives n’apparaîtront pas forcément en premières places des comparateurs de prix. Pourtant, elles fournissent un prix juste qui reflète le coût réel de la production énergétique. Elles font l’économie de coûts publicitaires et sont plus ancrées dans une économie locale, se détachant des fluctuations de l’économie mondiale. Elles offrent également des avantages (suppression des coûts fixes, voire des dividendes) à leurs coopérateurs. À terme, le coût investi dans les coopératives sera bien moindre que dans leurs consœurs cotées en bourse.

C’est pourquoi, nous, mouvement écologiste, militons pour le développement des coopératives énergétiques et lançons cette campagne : en 2017, nous invitons tous les AmiEs de la Terre à rejoindre un fournisseur d’électricité durable pour inscrire concrètement le « 100 % renouvelable » comme une valeur phare de l’association. Si vous êtes déjà convaincus et fourni en énergie verte et locale, pourquoi ne pas donner envie à vos proches ? Des soirées d’info collectives peuvent aussi facilement s’organiser près de chez vous.

Cette démarche positive s’accompagne d’une réflexion et d’un engagement plus large comprenant la nécessité de réduire notre consommation et d’une lutte, toujours essentielle, contre le nucléaire et toutes les énergies sales.

Vous êtes déjà coopérateur Cociter ou Énergie2030 ou comptez le devenir prochainement ? Faites-le nous savoir via le formulaire ci-dessous. Nous représenterons les données récoltées dans un graphique afin de suivre l’évolution de la campagne.

Un calendrier d’actions anti-nucléaire se met en place pour 2017. Nous pouvons déjà citer :

  • 11 mars : manifestation à Anvers, avec nos amis de Climaxi
  • 25 juin : chaîne humaine de Tihange à Aachen
  • Début août : animation au village des Possibles (festival Esperanzah !)
  • mi-août : camp d’été co-organisé avec Climaxi
  • 13-14 octobre : journée d’action internationale Friends of the Earth
  • ainsi que d’autres invitations à venir portées par nos groupes locaux

Notre objectif de campagne implique de recenser qui, parmi nos membres, s’est fait coopérateur. Nous devons associer cette donnée à un nom, cette enquête ne peut donc malheureusement pas être anonyme. Mais bien évidemment, nous nous engageons à garder ces informations pour nous et dans le seul intérêt de cette campagne.