Photo : Friends of the Earth Europe

Le vendredi 28/04 au Théâtre de Liège : débat autour de l’activisme anti-nucléaire après le spectacle : avec Edouard Delruelle (professeur de philosophie politique à l’ULg), Francis Leboutte (association « Fin du nucléaire »), un membre des Amis de la Terre et un membre de Greenpeace.

La représentation est proposée du 23 au 29 avril 2017 au Théâtre de Liège, suivie d’une rencontre après chaque spectacle.

Dans une banlieue verte, un quartier est menacé par la construction d’une autoroute européenne de dernière génération. Face à la complaisance des pouvoirs publics, les habitants s’organisent. Parmi eux, quelques jeunes colocataires s’activent à l’aide de méthodes surprenantes pour empêcher le chantier d’aboutir.

Quels sont les moyens de résistance d’une génération en perte de repères ? Ce spectacle, tailladé d’éclats poétiques et musicaux, interroge la capacité de mobilisation citoyenne de notre société. S’inspirant autant de la désobéissance civile non-violente de Gandhi que de l’activisme de Greenpeace, le collectif a choisi de traiter cette question de façon joyeuse, ludique et décalée, sous la forme d’un docu-fiction sur l’engagement. Les acteurs s’amusent à prendre le rôle d’espiègles trublions, semant la pagaille dans l’espace public avec un humour absurde typiquement belge. Bardés de tartes à la crème et armés d’un solide discours subversif, ils mettent leurs corps à l’épreuve d’une croisade loufoque contre la société techno-industrielle, même si le désaccord subsiste sur les stratégies et les tactiques de lutte à suivre.

Méditation contemplative sur la condition humaine à l’aube du 21e siècle, La disparition des lucioles est une invitation adressée au public à sortir du désenchantement en allumant un grand feu de libération spirituelle.

http://theatredeliege.be/evenement/disparition-des-lucioles