Photo : Friends of the Earth Europe

DETTE ÉCOLOGIQUE & EXTRACTIVISME

Rencontre des Continents, le CADTM, Etopia et Agir pour la Paix vous invitent à une soirée sur la dette écologique et l’extractivisme à travers la question de l’énergie nucléaire. Cette soirée sera l’occasion de présenter le dernier numéro des Autres Voix de la Planète sur la dette écologique et l’extractivisme.

Programme

18h-18h30 : Apéro-accueil
18h30-19h30 : Projection du film « À Bure pour l’éternité »
19h30-20h15 : Interventions de personnes ressources :

Eva Deront, doctorante à l’ULB sur la politique nucléaire de l’UE
Luc Barbé, chercheur associé à Etopia, auteur de « La Belgique et la bombe »
érôme Peraya, chargé de projet sur le lien entre nucléaire civil et militaire chez Agir pour la Paix

20h15 - 21h00 : Discussion collective : « Comment sortir du nucléaire, stopper la dette écologique et se réapproprier l’énergie ? »
21h00 - 22h00 : Agenda militant et échange informel autour d’un verre

Pourquoi cette soirée ?

À l’étranger, des mobilisations de la société civile ont permis ces dernières années, d’engager certains pays vers une sortie du nucléaire, ou du moins d’élargir la contestation envers cette technologie énergétique contestée, et ce à travers divers mouvements anticapitalistes et écologistes.

Et en Belgique ? L’énergie nucléaire représente 50% de l’énergie produite. Pourtant, la mobilisation peine à s’amplifier pour faire pression sur les autorités et engager collectivement notre pays vers une société post-extractiviste, et ce malgré le travail important mené par divers mouvements sociaux depuis une dizaine d’années.

Sujet sociétal peu débattu, un peu tabou, peu vulgarisé dans nos mouvements. Nous souhaitons par cette soirée mieux comprendre les enjeux collectifs qui se cachent derrière l’usage du nucléaire en terme de choix de société. Nous reviendrons sur les luttes menées en Europe, à partir de l’exemple de celle menée à Bure en France, contre un projet d’enfouissement de déchets nucléaires.

Nous évoquerons les alternatives urgentes et nécessaires à cette énergie du XX siècle, en lien avec la mobilisation du 25 juin contre la centrale nucléaire de Tihange & Doel.

C’est pourquoi, les Amis de la Terre, mouvement écologiste, militent pour le développement des coopératives énergétiques et lançent cette campagne : en 2017, invitent tous les AmiEs de la Terre à rejoindre un fournisseur d’électricité durable pour inscrire concrètement le « 100 % renouvelable » comme une valeur phare de l’association. Si vous êtes déjà convaincus et fourni en énergie verte et locale, pourquoi ne pas donner envie à vos proches ? Des soirées d’info collectives peuvent aussi facilement s’organiser près de chez vous.

Pour plus d’informations, utilisez le lien suivant : https://www.amisdelaterre.be/spip.php?article5708