Photo : luttespaysannes.be

  • (Janvier 2010)

Le Groupe de Réflexion et d’Action Pour une Politique Ecologique (GRAPPE) asbl, vous invite cordialement à la journée d’étude et d’échange d’expériences qu’il organise autour du thème :

Quelles initiatives locales vers l’autonomie alimentaire ?

Les Amis de la Terre participeront à cette rencontre et interviendront autour de la thématique suivante :

"Les Villes en Transition, un concept à mettre en œuvre pour des communes plus autonomes (Veronika Paenhuyzen)

QUESTIONNEMENT DE DEPART

Un constat s’impose : depuis quelques années, la demande de produits alimentaires locaux, plus respectueux de l’environnement, des besoins et du travail de tout un chacun, augmente et l’offre ne suit pas. Tout cela parce les logiques sociétales, économiques et politiques dominantes éliminent, isolent et appauvrissent nos agriculteurs ou les obligent parfois à travailler de façon inacceptable pour eux-mêmes, pour la population et pour la nature. Que pouvons-nous y faire ? Il est essentiel que nous allions vers davantage d’autonomie alimentaire et de relocalisation dans un contexte de raréfaction des ressources fossiles et de réchauffement climatique. Pour cela, il faut soutenir de toutes nos forces nos agriculteurs présents et à venir à s’installer ou à se reconvertir selon des schémas nouveaux. Nous pensons avec bien d’autres que les communes sont des milieux de vie et des niveaux institutionnels privilégiés pour tenter de faire face à ces défis. Afin qu’ensemble nous apportions des pistes de solutions significatives à cette vaste question, GRAPPE propose d’assigner quelques objectifs à la rencontre du 14 janvier.

OBJECTIFS DE LA JOURNEE :

Prendre davantage conscience de la multiplicité des acteurs et des contextes de la production alimentaire en comprenant leurs différences et leurs points communs pour favoriser les synergies.

Analyser à travers l’expérience et le témoignage des uns et des autres les freins et les atouts (institutionnels, économiques, juridiques, administratifs, psychologiques et autres) rencontrés à travers le déploiement d’une production alimentaire qui emporte la participation ou le soutien de tous.

Aborder des opportunités, des outils et des façons de faire qui permettent dès aujourd’hui de construire des projets économiques et sociaux partant de diagnostics et de processus plus participatifs à l’échelon local et communal. A cet effet, nous souhaitons que les conclusions de la journée puissent servir à la rédaction d’un vade-mecum pour aider la population et tous les acteurs de nos communes d’aller vers davantage d’autonomie alimentaire.

La journée se montre également solidaire, du moins dans les principes, d’un processus né le 30 novembre 2009 à Bruxelles, à la Maison de la Paix, rue Van Elewyck, 35 et réunissant un panel d’associations de Wallonie et de Bruxelles voulant chercher des pistes au soutien d’une agriculture paysanne, notamment à l’invitation de l’association « Le Début des Haricots ».

- Date : 14/01/2010
- Horaires : 9h - 17h
- Lieu : Le Centre de l’Ilon Place de l’Ilon, 17 à 5000 Namur
- Prix : Gratuit mais inscription obligatoire

- Renseignements et réservations ::Eli MICHEL de.eli.michel AT gmail.com GRAPPE asbl, rue Basse Marcelle, 26 à 5000 Namur, 081 23 09 69

- Programme : le programme complet est disponible sur http://www.grappebelgique.be/spip.php?article1183