Le rucher de la Belle-Fleur

Vous avez certainement déjà entendu parler du Verger conservatoire et de Transition de Soumagne ? Mais connaissez-vous le rucher récemment construit sur la partie du jardin mellifère ? Ce rucher couvert d’une toiture végétale est un nouvel élément dynamique dans ce projet.

Pourquoi un rucher ?

Qui dit verger dit pollinisation, et donc abeilles. L’idée d’un rucher venant renforcer l’équilibre de cet écosystème a vu le jour en 2010 au sein du groupe de gestion du verger de Soumagne. Favoriser la présence des abeilles, vitales pour la production fruitière, est aussi pour le groupe une étape supplémentaire vers une transition locale de l’économie. Didier Brick et l’équipe ont reçu d’Infrabel l’autorisation d’utiliser un terrain faisant face au verger pour y accueillir ce rucher. Ensuite, une phase de recherche de subsides a été nécessaire. En parallèle, un petit groupe de volontaires apiculteurs s’est constitué. En attendant la mise en place du rucher, le terrain d’accueil fut progressivement garni de collections de petits fruits/noisetiers et de plantes mellifères. Une prairie fleurie vint parfaire le tout. Tous ces éléments accentuent la démarche globale du projet, tant au niveau de la biodiversité que de l’objectif d’autonomie alimentaire induit par la Transition.

La conception du rucher

S’inspirant de projets existants, deux architectes ont dessiné les plans de ce grand rucher de onze mètres sur trois [1]. Construit en mélèze local, il sera inauguré le dimanche 7 juillet prochain. Le public sera invité à y découvrir les 15 ruches installées par Didier et les membres de la station de fécondation de reines Buckfast (une race d’abeilles sélectionnées pour leur douceur). La gestion de l’ensemble demandera à l’équipe une présence et un travail conséquents tout au long de la saison, en plus du compagnonnage de futurs apiculteurs volontaires, et des activités de sensibilisation dans les écoles primaires. Ce projet est soutenu financièrement par la commune de Soumagne et la Province de Liège, tombées toutes deux sous le charme. Un autre rucher a été installé à proximité sur le domaine provincial de Wégimont en collaboration avec Didier. La Fédération liégeoise d’Apiculture y développe désormais des cours théoriques et pratiques.

Le rucher de la Belle-Fleur - photo

Un rucher qui rayonne

Le rucher de Soumagne est une belle source d’inspiration pour d’autres locales des Amis de la Terre. Porté par un membre passionné et une équipe volontaire, le projet s’est construit localement en mobilisant plusieurs partenaires et en trouvant les ressources nécessaires. Une démarche positive qui a aiguillonné la commune, et même la Province de Liège, qui s’inscrivent désormais dans le plan Maya [2]. Le projet a par ailleurs bénéficié d’une belle visibilité en étant le cœur de l’émission de la RTBF La Clef des Champs du 25 mai dernier [3]. Le travail ne manque pas, et les gestes de l’apiculteur doivent encore s’acquérir, mais le groupe prendra soin de ses colonies tout au long des vacances, pour ensuite profiter de son miel au milieu du verger.