Suite du procès des patates OGM - Termonde

Ce 28 mai à Termonde, se tenait le jugement en appel des inculpés du procès des patates OGM. Les libérateurs de champs (1) ont plaidé : « contestation légale contre un champ illégal », visant à souligner le caractère politique de l’action. Les comparant(e)s volontaires expriment l’avis des nombreuses personnes qui n’acceptent pas la criminalisation de l’action politique, et souhaitent qu’une autre agriculture soit possible. Les juges ont de nouveau refusé d’entendre les experts invités à témoigner pour le compte de la défense et ont accepté, cette fois-ci, le témoignage d’un comparant volontaire, Bart Staes, parlementaire européen. Le jugement (ou au minimum le résultat de la délibération) sera rendu le 25 juin 2013.

Voir en ligne : (1) le Field Liberation Mouvement – FLM

squelettes/aside/dist.html