La biodiversité en Belgique : disparition annoncée avant même d’être connue !

Les données sur les différents groupes d’animaux de chez nous sont souvent incomplètes, fragmentées ou tout simplement indisponibles. Un examen approfondi a révélé qu’environ 22 800 espèces animales sont déjà répertoriées en Belgique. Une étude comparative réalisée sur base d’espèces présentes dans les habitats similaires des pays voisins porte le nombre d’espèces animales potentiellement présentes chez nous à près de 35.000.

Plus d’un tiers de la faune belge serait donc inconnue à ce jour !

Certains groupes sont populaires, tels les mammifères, oiseaux, coccinelles, papillons et libellules. Cette popularité est principalement due à leur aspect attrayant et à leur facilité d’observation. Par contre, d’autres groupes sont peu étudiés comme les poux broyeurs, les symphyles ou les tanaidacés. Ils sont difficiles à observer en raison de leur taille réduite, de leur mode de vie ou de leurs habitats peu accessibles. Du côté des mauvaises nouvelles, les dernières études confirment qu’entre un tiers et la moitié des espèces animales sont menacées en Belgique. L’extinction a déjà bien commencé : des espèces comme le grand dauphin, le crapaud sonneur à ventre jaune et le criquet migrateur européen ont déjà disparu, de notre pays, au cours des dernières décennies.

Pour en savoir plus : une brochure illustrée de 20 pages réalisée par les biologistes de l’Institut Royal des Sciences Naturelles offre un aperçu de l’état de la biodiversité dans notre pays, région par région. Celle-ci est gratuite et peut être commandée par téléphone au 02/627.45.45 ou téléchargée à l’adresse Internet suivante :

Voir en ligne : http://www.sciencesnaturelles.be/biodiversity

squelettes/aside/dist.html