On a tout éteint… Et maintenant ?… On agit !

On a tout éteint… Et maintenant ?… On agit !

Ce 2 février, entre 19h55 et 20h, 20% des ménages ont éteint éclairage et appareils électriques pour exprimer leur préoccupation face au réchauffement global et leur désir de voir nos décideurs prendre les mesures concrètes et radicales que la situation exige.

Inter-Environnement Wallonie, fédération des associations environnementales wallonnes, se réjouit de cette mobilisation réussie. Pour que ce coup d’éclat ne soit pas un coup de bluff, IEW appelle citoyens et politiques à franchir maintenant le fossé qui sépare encore trop souvent le geste symbolique de l’action concrète.

IEW consacre un communiqué de presse effectuant le bilan de cette action, consultable sur son site.

Pour Inter-Environnement Wallonie, la mobilisation citoyenne de ce 1er février ne saurait donc être une fin en soi. Elle doit au contraire être le déclencheur d’une action de grande ampleur. Par-delà le geste symbolique posé hier, il importe que chacun(e) reconsidère ses manières de faire et de consommer pour adopter des comportements moins polluants et énergivores. Le politique doit quant à lui assumer pleinement ses responsabilités et faire de la lutte contre le réchauffement global le maître-étalon de ses choix et de ses décisions.

Contacts :
- Pierre Titeux, Attaché de presse : 081.255.284 – 0479.497.656
- Jean-Yves Saliez, Secrétaire général : 0476.999.603

Voir en ligne : Le texte du communiqué sur le site d’IEW

squelettes/aside/dist.html