L’humanité est arrivée à un moment critique de son histoire puisque l’industrialisation et la mondialisation ont imposé, par le biais de lobbys économiques, un modèle mondial dominant de consommation, tant des ressources naturelles (charbon, pétrole, eau, minerais) que des ressources biologiques animales et végétales, qui n’est ni soutenable, ni souhaitable. La croyance en les bienfaits pour tous d’une croissance économique infinie soutenue notamment par l’accès au crédit, la publicité et l’obsolescence programmée entraîne une surproduction et une surconsommation. Cette surconsommation est non seulement une catastrophe environnementale (pillage des ressources naturelles nécessaires à la production, augmentation des déchets, pollution des eaux, des sols et de l’air... ) mais c’est également un leurre agité devant 80 % des individus de la planète pour permettre aux 20 % restant d’être les plus riches. Cette surconsommation est une source d’inégalités sociales, de précarisation, de stress et, au final, de mal-être puisque l’abondance de biens matériels et de services nous est présentée comme la condition nécessaire et presque suffisante au bonheur. Or, il existe une tension croissante entre l’approche privilégiant le développement prioritaire de l’économie globalisée par la production de masse et une approche focalisée sur la qualité de vie, un environnement sain et accueillant qui considère l’économie comme un des outils pour y parvenir.

Participons à la construction d’une économie soutenable et équitable par le développement d’une société collaborative et par une relocalisation importante de l’économie.

pas de groupe

pas de projet

Agenda

Articles dans cette section

  • Pétition CETA

    Depuis octobre, le CETA est en fonctionnement temporel, jusqu’à tous les parlements d’Europe auront ratifié l’accord. Cet accord contient quelques aspects très inquiétants : > Des investisseurs seront en mesure de porter plainte contre les Etats pour des mesures ou des lois qui nuisent aux (...)
  • Avantage financier chez Cociter pour les membres AT

    Récemment, nous vous présentions notre campagne 2017 en faveur des énergies renouvelables : nous invitons tous.tes les Ami.e.s de la Terre à devenir client d’une coopérative fournissant de l’énergie verte et locale. Et pour faciliter cette transition, nous avons conclu un partenariat avec Cociter, (...)
  • Déclaration contre la répression de mouvements sociaux

    Suite à une action non violent menée par le collectif citoyen EZLN pour dénoncer les pratiques de l’European Crop Protection Association (ECPA), un lobby de l’industrie des pesticides, neuf militants ont été arrêtés judiciairement. Nos organisations sont inquiètes du caractère disproportionné de ces (...)
  • A la croisée des chemins : vers un bel avenir pour l’humain

    A l’aube du 21ème siècle, plusieurs voies s’offrent à l’Humanité qui se voit confrontée à un choix majeur. Peut-être le plus important qu’une espèce douée d’intelligence puisse avoir à poser. En tant que membres de l’Humanité adolescente, l’heure est venue de nous demander quel adulte nous voulons devenir. (...)
  • Apéro-débat sur l’écononomie non-violente

    Pour l’année 2017, nous avons choisi d’aborder les soirées SoS d’une manière différente et de leur donner un nouveau souffle. La localisation de l’activité est changeante pour aller là où sont les groupes locaux et les mouvements de citoyens. De plus, nous optons pour une activité de type apéro-débat, (...)
  • Vidéo exclusive après une explosion à la centrale de Tihange !

    Ce 26 avril, Les Amis de la Terre publient une vidéo exclusive après qu’une explosion ait été entendue à la centrale nucléaire de Tihange. Cette date correspond au triste anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl. Très préoccupée par le risque croissant des vieilles centrales belges, l’association (...)
  • Tihange 1 : la menace du redémarrage !

    Carte blanche publiée le 24 avril 2017 dans le quotidien Le Soir Par Ezio Gandin, secrétaire des Amis de la Terre (Belgique) ; Zoë Genot, cheffe du groupe Ecolo au parlement bruxellois ; Muriel Gerkens, députée fédérale et coprésidente de la coordination provinciale liégeoise Ecolo ; Raoul Hedebouw, (...)
  • Pour renouer avec la Terre, l’écologie intérieure

    Cet article est paru dans la revue annuelle des Amis de la Terre "Pour une économie non-violente". Vous souhaitez commander cette revue ? C’est par ici ! Notre planète a basculé dans une nouvelle ère, celle de l’Anthropocène. Voici la Terre définitivement modifiée à l’échelle géologique par les (...)
  • Fin du nucléaire

    Fin du nucléaire est une nouvelle association qui a pour but de mettre fin, dans les délais les plus brefs, au recours à l’énergie atomique à des fins civiles et militaires, en Belgique et en Europe et en particulier : L’arrêt immédiat des cinq réacteurs belges dont la probabilité d’accident grave (...)