L’humanité est arrivée à un moment critique de son histoire puisque l’industrialisation et la mondialisation ont imposé, par le biais de lobbys économiques, un modèle mondial dominant de consommation, tant des ressources naturelles (charbon, pétrole, eau, minerais) que des ressources biologiques animales et végétales, qui n’est ni soutenable, ni souhaitable. La croyance en les bienfaits pour tous d’une croissance économique infinie soutenue notamment par l’accès au crédit, la publicité et l’obsolescence programmée entraîne une surproduction et une surconsommation. Cette surconsommation est non seulement une catastrophe environnementale (pillage des ressources naturelles nécessaires à la production, augmentation des déchets, pollution des eaux, des sols et de l’air... ) mais c’est également un leurre agité devant 80 % des individus de la planète pour permettre aux 20 % restant d’être les plus riches. Cette surconsommation est une source d’inégalités sociales, de précarisation, de stress et, au final, de mal-être puisque l’abondance de biens matériels et de services nous est présentée comme la condition nécessaire et presque suffisante au bonheur. Or, il existe une tension croissante entre l’approche privilégiant le développement prioritaire de l’économie globalisée par la production de masse et une approche focalisée sur la qualité de vie, un environnement sain et accueillant qui considère l’économie comme un des outils pour y parvenir.

Participons à la construction d’une économie soutenable et équitable par le développement d’une société collaborative et par une relocalisation importante de l’économie.

pas de groupe

pas de projet

Agenda

Articles dans cette section

  • Tihange 1 : la menace du redémarrage !

    Carte blanche publiée le 24 avril 2017 dans le quotidien Le Soir Par Ezio Gandin, secrétaire des Amis de la Terre (Belgique) ; Zoë Genot, cheffe du groupe Ecolo au parlement bruxellois ; Muriel Gerkens, députée fédérale et coprésidente de la coordination provinciale liégeoise Ecolo ; Raoul Hedebouw, (...)
  • Explosion à Tihange !

    Depuis toujours les lobbys du nucléaire ne font que nous mentir ! Le Forum nucléaire, l’organe de propagande de l’industrie du nucléaire, n’est pas avare en mensonges pour essayer de faire passer la pilule (d’iode ?) d’une prolongation de centrales fissurées et rafistolées et pour nous expliquer que (...)
  • Pour renouer avec la Terre, l’écologie intérieure

    Cet article est paru dans la revue annuelle des Amis de la Terre "Pour une économie non-violente". Vous souhaitez commander cette revue ? C’est par ici ! Notre planète a basculé dans une nouvelle ère, celle de l’Anthropocène. Voici la Terre définitivement modifiée à l’échelle géologique par les (...)
  • Fin du nucléaire

    Fin du nucléaire est une nouvelle association qui a pour but de mettre fin, dans les délais les plus brefs, au recours à l’énergie atomique à des fins civiles et militaires, en Belgique et en Europe et en particulier : L’arrêt immédiat des cinq réacteurs belges dont la probabilité d’accident grave (...)
  • Tribunal Monsanto : coupable !

    [Mise à jour 19 avril 2017] Les juges du Tribunal Monsanto ont rendu leur "avis consultatif" le 18 avril 2017 et demandent la reconnaissance de l’écocide dans le droit international.
  • Mettez votre banque sur la bonne route !

    Mettez votre banque sur la bonne route, celle qui mène à un avenir sans charbon, sans pétrole et sans gaz ! Surfez sur www.banqueroute.be et demandez à votre banque de ne plus investir votre argent dans les combustibles fossiles ! Au jour d’aujourd’hui, BNP Paribas, ING, KBC et Belfius (...)
  • Relations Nord-Sud : cinq siècles d’exploitation et de pillage

    Cet article est paru dans la revue annuelle des Amis de la Terre "Pour une économie non-violente". Vous souhaitez commander cette revue ? C’est par ici ! La violence est bien entendu omniprésente dans l’histoire de l’humanité, et ce quelles que soient les cultures et les régions du monde. Cela (...)
  • Créons le courant, changeons de fournisseur !

    En 2017, tou.te.s les Ami.e.s de la Terre s’engagent dans une coopérative énergétique. Vous êtes déjà coopérateur ou comptez le devenir prochainement ? Dites-le nous ! Si vous êtes déjà coopérateur Cociter ou Énergie2030, dites-le nous en remplissant le formulaire ci-dessous. Dans quelques semaine, vous (...)