Anti-nucléaire

Nous invitons chaque citoyen à entrer dans une démarche « Négawatts ».

Celle-ci consiste à réaliser des économies d’énergie grâce à la réduction de sa consommation, à l’amélioration de l’efficacité énergétique des équipements utilisés et au développement des énergies renouvelables locales.

Découvrez les positions et propositions d’action des Amis de la Terre concernant l’énergie !

L’atome a la vie longue, et l’homme a la mémoire courte.

Guy Deridet

Nous voulons aller vers…

Nous soutenons toute initiative, individuelle ou collective, qui vise l’autonomie et la relocalisation. Cet engagement citoyen permet une transition énergétique qui préserve l’équilibre naturel des ressources et de la Terre et qui réduit la production de gaz à effet de serre.

Le respect de la terre et de ses habitants

  • La relocalisation énergétique

Grâce à la participation citoyenne, nous pouvons soutenir et concrétiser la mise en place d’unités de production d’énergie renouvelable locales qui nous préserveront des nombreuses crises énergétiques actuelles et à venir. Les possibilités sont multiples pour investir et s’investir dans des projets collectifs de soutien à l’éolien, au photovoltaïque, à la biomasse, etc.

  • Les énergies renouvelables

Le développement des sources d’énergies naturelles, de méthodes d’agriculture non-conventionnelles, de modes de vie adaptés aux énergies alternatives sont autant de pistes pour atténuer les changements climatiques et sauvegarder la biodiversité mondiale. Dans cette perspective, il est nécessaire de garantir l’accès énergétique de chacun·e à un prix décent.

  • Une autre mobilité

En revoyant nos besoins et nos moyens de transport, nous préservons les ressources de la Terre. En délaissant la voiture individuelle, nous privilégions aussi l’activité physique et les liens sociaux au quotidien: la pratique du vélo et de la marche à pied, les transports en commun, le co-voiturage ou le système de voiture partagée.

Vivre mieux

  • Une transition conviviale

Le dépassement du pic du pétrole est une opportunité offerte à notre société. A travers les initiatives de Transition, chaque citoyen·ne peut participer à une démarche collective qui construit un avenir réaliste et durable, basé sur un plan de descente énergétique local, dans un esprit de solidarité et de convivialité.

  • L’autonomie et le confort

Beaucoup de pistes existent pour adapter notre consommation énergétique à nos besoins quotidiens réels. Cette démarche de sobriété et d’efficacité est bénéfique autant pour la planète que pour notre budget. La rénovation et l’isolation de nos habitats garantissent un meilleur confort pour toute la famille.

Nous refusons…

L’Humanité est arrivée à un moment critique de son histoire. La société industrielle basée sur l’énergie abondante et bon marché n’est plus possible, ni même souhaitable.

La destruction de la Terre et les inégalités sociales

  • La recherche frénétique d’énergie fossile

Suite à l’exploitation excessive des 50 dernières années, les énergies fossiles abondantes et bon marché… c’est bel et bien fini ! Pour assureur leur profit, les compagnies pétrolières se lancent dans l’extraction du pétrole en pleine mer, du pétrole bitumineux et des huiles et gaz de schiste. Ces nouvelles exploitations entrainent une dégradation globale de l’environnement, à travers la perte de biodiversité et de graves pollutions des écosystèmes. Sans compter les populations locales qui sont empoisonnées, exploitées ou chassées de leurs terres.

  • La prolongation de l’ère nucléaire

Sous la pression des lobbies, certains dirigeants veulent continuer à financer la filière nucléaire plutôt que celles des énergies renouvelables. De plus, le démantèlement des centrales nucléaires représente un coût immense pour l’État, et aucune technologie valable n’existe pour stocker « à moindre risques » les déchets nucléaires. Ces politiciens continuent de mettre l’ensemble du monde vivant en danger, même après Tchernobyl et Fukushima.

  • L’obsolescence programmée

Au nom de la rentabilité et du profit, la majorité des entreprises ont créé une logique commerciale du « toujours plus, au meilleur prix » en nous proposant des produits dont les pannes sont programmées et la durée de vie limitée. Cette pratique multiplie les crises environnementales et accentue l’épuisement des ressources de la Terre. Et au final, c’est le consommateur qui paie !

La crise de sens

  • La précarité sociale

La société de consommation repose essentiellement sur l’exploitation du pétrole et de ses dérivés. Nous dépendons du pétrole pour le chauffage, la mobilité, les produits pharmaceutiques/plastiques et les pesticides dans l’agriculture. Le pic de la production mondiale du pétrole conventionnel a été franchi en 2006 ; celui de la production totale va suivre avec une augmentation des prix de tous les bien matériels. La fracture sociale va donc se creuser davantage encore.

  • La dégradation de l’état de santé de tous les êtres vivants

Suite aux essais nucléaires militaires, aux petites et grandes catastrophes dans les centrales nucléaires, aux marées noires, aux méthodes d’extraction de gaz de schiste, beaucoup d’espèces animales et végétales sont en voie d’extinction voire complètement éteintes. Pour les populations humaines, les allergies, mutations génétiques, cancers et autres maladies affectent l’état de santé général.

Avec les Amis de la Terre, vous pouvez agir localement…

  • Aborder la problématique de l’énergie lors d’une conférence-débat ou d’une projection sur les thèmes du pic du pétrole ou de l’obsolescence programme.
  • S’informer au travers de nos revues « SaluTerre » (voir Ressources ci-dessous).
  • Participer à une formation sur les Initiatives de Transition et vous faire accompagner dans les démarches locales.
  • Développer le concept de « voiture partagée » dans votre voisinage.
  • Privilégier les énergies renouvelables.
  • Soutenir la sortie du nucléaire.
  • Participer à des visites de terrain sur la rénovation énergétique et obtenir des conseils technico-pratiques.

Nous pouvons agir ensemble

« Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin. »

Proverbe africain
  •  Les groupes locaux des Amis de la Terre sensibilisent le public sur cette thématique, au travers de différentes actions : ciné-débats, ateliers pratiques, conférences, événements publics…

Tout le monde peut trouver sa place au sein de ces groupes locaux.Vous pouvez y participer librement, y exprimer vos centres d’intérêts, réfléchir avec d’autres et surtout agir ensemble.

Ce mouvement écologiste existe depuis les années 1970 et est le plus grand au monde. En étant membre de l’association, vous pouvez également participer à des campagnes nationales, européennes ou internationales grâce à ce réseau. Ces campagnes permettent d’influencer les politiciens qui nous gouvernent.

Actualités de la thématique
Ressources de la thématique