Décroissance

La décroissance, un projet de société

La décroissance c’est un projet de société. C’est le fait de se réorganiser pour revenir à l’essentiel, pour arrêter l’obsession de la croissance. La décroissance c’est retrouver le sens de ce qui est important en réalité, de ce qui est vraiment utile.

La décroissance serait la réduction planifiée et démocratique de la production et de la consommation dans les pays riches pour réduire les pressions environnementales et les inégalités tout en améliorant la qualité de vie.

Timothée Parrique

La décroissance pour les Amis de la Terre

La décroissance a régulièrement été abordée au sein des Amis de la Terre ces dernières années. Toutes les alternatives individuelles et collectives proposées par l’asbl tendent vers cette décroissance nécessaire à la poursuite de la Vie sur terre et ce à différents niveaux, tel qu’expliqué ci-dessous par Vincent Liegey [co-auteur de Un Projet de Décroissance (Utopia, 2013), ingénieur, chercheur interdisciplinaire, coordinateur de la coopérative sociale Cargonomia.] dans l’article « La Décroissance, quelles stratégies, propositions et limites ? » écrit dans notre revue « Pour une économie non-violente ».

« Une grande partie du mouvement s’accorde sur une stratégie de masse critique, ou comment changer la société sans prendre le pouvoir ni le donner. Cette stratégie s’appuie sur les 4 niveaux politiques de la décroissance. L’action combinée, dans le respect de cette diversité, permet d’atteindre un seuil critique de citoyens rendant possible l’accélération d’une transition qui est déjà en marche :

  • Le niveau individuel  : à travers la simplicité volontaire, c’est-à-dire la réappropriation, quand elle est possible, du sens que l’on souhaite donner à sa vie. Ce niveau englobe aussi la notion de décolonisation de l’imaginaire et une prise de distance avec les pressions sociales portées par le toujours plus.
  • Le niveau collectif  : expérimenter d’autres manières de vivre ensemble, de produire, d’échanger et d’interagir. Ces alternatives concrètes soutenables et conviviales (comme une monnaie locale ou un jardin partagé par exemple) sont de formidables outils d’expérimentation de ce que pourraient être des sociétés de Décroissance. Elles constituent le socle du changement, sont sources d’inspiration et de réappropriation de l’autonomie et de la convivialité.
  • Le projet : les ouvrages, conférences et congrès ne manquent pas pour construire le projet de transition vers les sociétés de Décroissance. Comment vivre avec moins de pétrole ? Comment relocaliser ? Comment s’adapter aux villes déjà existantes ? Comment recréer du lien social ? Quelle culture, quelle école ? Pour résumer, comment faire une transition démocratique et sereine vers des sociétés soutenables et souhaitables en réfléchissant à ce qu’elles pourraient être.

La sobriété, ce sont les mesures politiques et les pratiques quotidiennes qui permettent d’éviter dès le départ la demande en énergie, en matériaux, en terres, en eau, tout en assurant le bien-être de tous, dans le cadre des limites planétaires.

Traduction proposée par Les Amis de la Terre France de la note 60 du Rapport du GIEC chapitre III – avril 22 – sur l’atténuation, résumé pour décideurs.
  • La visibilité : à travers l’organisation de rencontres-débats, de manifestations, d’actions de désobéissance civile, de passage dans les médias, de publications, et la participation à des élections de manière non-électoraliste. Un maître-mot : le dialogue. Il ne s’agit pas de convaincre mais d’inviter à se poser de bonnes questions.

L’articulation entre ces différents niveaux est fondamentale. L’enjeu est bien de créer des liens, des passerelles et des solidarités entre ces dynamiques et aussi de les ouvrir. Ainsi, la Décroissance se donne pour but de créer des convergences, avec un pied à l’extérieur du système et un dedans. »

Nos actions dans cette thématique

  • Ce projet de société est un sujet important pour l’association, en dehors de la promotion de la Simplicité volontaire. C’est pourquoi, l’asbl a décidé de financer la réalisation d’un film-documentaire sur le sujet. Ce film, intitulé « Moins et mieux ! », réalisé par Rino Noviello (dans la continuité du film Présent Simple du même réalisateur) propose d’explorer la dimension collective et politique de la décroissance. Il est à présent en cours de tournage et sera diffusé en 2023.
  • L’asbl a également créé un groupe de citoyen·nes autour de cette thématique afin de nourrir la réflexion au sein du réseau et du grand public. Ce groupe en est encore à sa genèse. N’hésitez pas à le rejoindre si le sujet vous intéresse.
Actualités de la thématique
Actions de la thématique
Animations de la thématique
Ressources de la thématique